Actualités

Un nom pour la passerelle Imprimer Envoyer
Passerel5
... / ... Sur l'initiative du maire, les conseils de village de Belle Rive, des Bords de Seine et de Jonchère Malmaison Saint-Cucufa ont été sollicités. « Les habitants sont les premiers utilisateurs de ces infrastructures, il était donc tout naturel de demander aux conseils de village, qui les représentent dans le dialogue avec la mairie, de se prononcer sur le nom de ces équipements, afin qu'ils se les approprient », analyse Alain Magnin-Lambert, maire adjoint à la citoyenneté.

Une consultation par internet
A Jonchère-Malmaison Saint Cucufa, on a étendu le jeu de la consultation jusque sur le terrain des nouvelles technologies. « J'ai d'abord demandé aux Conseillers de Jonchère de me faire des propositions et de me les envoyer par mail., détaille Frédéric Dufour président du conseil de village. Deux tendances se dégageaient, une pour des lieux et une pour des personnages historiques. Alors nous avons utilisé le module de sondages de notre site internet pour toucher un maximum de personnes. Le village limitrophe de Bords de Seine, lui aussi concerné, a voté également par ce biais. Somme toute nous avons recueilli près de 150 avis ». Parmi eux, les trois propositions soumises au conseil municipal qui s'est finalement prononcé en faveur de la « passerelle des Gallicourts ». Une expérience sympathique et efficace de démocratie numérique !
(Source : Rueil Infos - Novembre 2010)
Mise à jour le Mercredi, 06 Avril 2011 20:44
 
Les Gallicourts désormais en bords de Seine Imprimer Envoyer
Urba4La passerelle des Gallicourts est officiellement entrée en service dès son inauguration, dimanche 3 octobre. Une grande satisfaction pour le maire, Patrick Ollier, et pour les nombreuses personnalités qui assistaient à l'événement, dont Didier Montchamp, secrétaire général de la préfecture des Hauts-de-Seine représentant le préfet, Yves Ménel, vice président du conseil général des Hauts-de-Seine, Jacques Gautier, sénateur des Hauts-de-Seine, Patrick Jarry, maire de Nanterre et François Leclec'h, premier adjoint au maire en charge des finances et Monique Bouteille, maire adjoint à l'urbanisme et aux transports. Ce nouvel équipement, financé à 80% par l'Etat, assure la continuité piétonne au sein du parc naturel urbain (740 ha à Rueil sont ainsi protégés), entre les coteaux des Gallicourts, d'où elle tire son nom, et la Plaine des Closeaux. Ouverte à tous les adeptes des circulations douces (principalement les piétons et les vélos) elle permet aux promeneurs de parcourir jusqu'à 9 km sur le territoire communal sans rencontrer de voitures, dans des espaces naturels préservés, et jusqu'à 20km en longeant la Seine jusqu'à Genevilliers.
(source : Rueil Infos - Novembre 2010)

Mise à jour le Vendredi, 10 Février 2012 17:13
 
La coulée verte rejoint la Seine Imprimer Envoyer
PasserelProjVéritable trait d'union assurant la continuité de la coulée verte jusqu'aux bords de Seine, la passerelle reliera, en franchissant l'avenue Napoléon Bonaparte (RD 913), les côteaux des Gallicourts à la plaine des Closeaux  et aux bords de Seine.

Mise en service et inauguration dimanche 3 octobre 2010.

Mise à jour le Lundi, 06 Décembre 2010 00:40
En savoir plus ...